Dans l’épisode précédent, je vous parlais des plongées obligatoires, c’est-à-dire la formation pratique pour se mouvoir sous l’eau en toute sérénité. Aujourd’hui, je vais vous parler de la formation théorique obligatoire et de l’examen associé pour être certifié Open Water Diver !

 

L’application SSI : une belle base théorique au creux de sa main.

 

Donc moi j’ai passé mon Open Water Diver chez SSI (pour Scuba Schools International), et à l’ère du digital, où tout le monde voyage avec son portable au creux de la main, ils ont pensé à faire une appli qui peut être utilisée partout ! Cette appli, c’est à la fois une très bonne idée et une énorme déception pour moi.

Côté positif, l’appli est conçue comme un carnet de plongées dématérialisé qui permet d’enregistrer ses plongées et d’y ajouter tout un tas de détails (où c’était, avec quoi on a plongé, avec qui on a plongé, etc.). Dans le cadre du parcours SSI, où le passage de débutant à confirmé se fait en validant des plongées, c’est plutôt chouette parce qu’il suffit de badger le QR code du moniteur avec lequel on a plongé pour l’enregistrer dans son parcours et avancer !

Pour ce qui est de l’apprentissage théorique, l’appli permet d’enregistrer l’intégralité du cours sur son téléphone et de le lire à son rythme, avec des questions à chaque chapitre pour se préparer à l’examen. Donc ça c’est cool.

Maintenant pour les trucs moins cools, c’est une application qui n’est pas évidente à prendre en main, sans l’explication du moniteur, perso, j’aurais pas trouvé les cours théoriques. A revoir sur l’intuitivité. Mais mon gros gros GROS point noir, c’est surtout que l’appli SSI est bourrée de fautes d’orthographes. Appelez-moi monomaniaque si vous le voulez mais moi j’ai le cerveau qui se reboote à chaque fois que je vois un participe passé mal accordé. Et c’est vachement difficile de comprendre la différence entre la pression relative et la pression absolue si, comme moi, tu te mets à baver de rage trois fois par page. Mais bon, malgré mes accès de hargne incontrôlable envers les traducteurs automatiques j’ai réussi à finir l’apprentissage théorique !

 

Le contenu : que faut-il savoir pour passer son Open Water Diver ?

 

La base ! Ce qui est chouette c’est que ce qu’on voit pour la théorie est étudié tout au long de la pratique, rien de bien difficile donc, au contraire, c’est plutôt agréable d’avoir la base théorique qui va avec tout ce qu’on découvre.

Le plus important, bien sûr, ce sont les lois de la physique qui expliquent à peu près tout ce qui se passe sous l’eau et qui dictent une grande partie de notre comportement : la pression, la saturation en azote, la narcose, tous ces trucs qui font un peu peur quand on y réfléchit trop, mais qui sont essentiels à une plongée responsable ! Au niveau de l’examen théorique, ils n’exigent pas de nous des calculs très compliqués. Si comme moi tu as arrêté la physique au lycée tu t’en sors tranquille Emile ! Le plus important c’est d’avoir compris la logique et d’être capable de reproduire le raisonnement sur des situations simples.

Viennent ensuite les bonnes pratiques liées au matériel, à la plongée en elle-même et à l’environnement. Cette partie-là passe assez rapidement, toutes ces choses là ont été vues pendant les plongées : l’importance du dive buddy, apprendre à gérer son stress et ne pas boxer les coraux, etc.

Enfin, une grosse partie est dédiée à SSI, pour expliquer le fonctionnement de leur système, et puis aussi pour dire qu’ils sont les plus beaux et les plus intelligents. J’avoue j’ai pas trop accroché avec toutes ces parties-là, ils font sonner tout comme si ils avaient inventé la machine à courber les bananes, alors que BON. Mais hey, ils peuvent pas tout réussir.

L’examen : finger in ze nose.

 

L’examen dure moins d’une heure ! Il s’agit d’un QCM de 50 questions, et il faut 80% de réussites (soit 40 réponses justes) pour l’avoir. Honnêtement, c’est tout à fait faisable. Si les plongées pratiques se sont bien passées et que tu as lu (même distraitement) l’intégralité du cours, tu l’obtiens easy peasy ! Moi j’ai eu 44/50 et j’ai relu le cours en catastrophe la veille parce que j’avais oublié de réviser avant (#championne). Et si vraiment tu es flippé des examens, pas de panique, il est possible de le repasser si la première fois ce n’est pas la bonne !

 

Plonger à la Réunion

L’Open Water Diver est en poche, plus qu’à plonger !

Pour en savoir plus sur le système SSI c’est par ici ! Et pour suivre les épisodes précédents, c’est par là :

Épisode 1

Épisode 2

Épisode 3

You Might Also Like

Exprime-toi ici cousine !