Les volcans sont des phénomènes naturels fascinants, et là-dessus à la Réunion on est plutôt gâtés. Le piton de la Fournaise est un petit volcan très actif, et quiconque passe plus de quelques mois sur l’île a de très grosses chances de le voir en éruption. Cela dit, même si vous n’avez pas l’opportunité de le voir cracher de la lave, il est quand même possible d’en profiter de plein de façons différentes ! Un jour je vous parlerai de la rando qui permet d’aller jusqu’au cratère Dolomieu, mais aujourd’hui, on reste près du sol et on plonge même en profondeur pour visiter les tunnels de lave de Sainte-Rose !

Enfile ton casque, prend ta bouteille d’eau et allume ta lampe, je t’emmène au centre de la terre !

 

Les tunnels de lave : une curiosité géologique

 

Le saviez-tu ? Tous les volcans ne crachent pas de la lave, bien au contraire ! Il existe plein de façons d’entrer en éruption et la lave qui coule pépère jusqu’à la mer n’est qu’une déclinaison possible. Les volcans peuvent exploser, cracher de la cendre, cracher des gros cailloux, cracher des gaz toxiques… Bref, un volcan qui crache de la lave, ça ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval. (J’adore cette expression, elle donne un tour champêtre à n’importe quelle phrase). Alors des tunnels de lave, autant vous dire que c’est plutôt rare ! Déjà, pour qu’un tunnel se forme, il faut que plusieurs facteurs coïncident (la température, la vitesse d’écoulement de la lave, etc). Mais surtout, il faut le trouver ce tunnel ! A la Réunion, les quelques tunnels disponibles à la visite ont été trouvés par des randonneurs consciencieux, mais croyez-moi, si on ne vous dit pas où ils sont, vous n’avez aucune chance de les trouver par vous-même !

Au-delà du plaisir d’observer un phénomène plutôt rare, visiter un tunnel formé naturellement par de la lave, c’est une occasion assez unique de comprendre le fonctionnement des volcans : la vitesse de la lave, la façon dont elle refroidit, dont elle prend possession des forêts de l’île…

Ce que j’ai aimé dans cette visite, plus que le fait de se prendre pour un spéléologue avec son casque et sa lampe frontale, c’est surtout que j’ai appris des tonnes de choses sur le volcanisme et l’histoire de l’île. Et c’est toujours agréable de se dire qu’on sort d’une visite en ayant un tout petit peu plus compris le monde.

 

tunnels de lave la réunion

Tu as déjà vu de la lave suinter du plafond ? Maintenant, oui.

 

Une balade facile et familiale

 

Alors concrètement comment ça se passe ? Nous, nous avions rendez-vous à 13 heures au niveau de la coulée de lave de 2001. Là, nous retrouvons notre guide et les autres participants de la balade. Rapidement on s’équipe : genouillères, casque (et charlotte #swag), pantalons et gants. Et c’est parti ! On marche quelques minutes jusqu’à l’entrée du tunnel, on allume les lampes frontales et c’est la descente.

 

visiter les tunnels de lave la réunion

Une fois équipée, je me sens invincible !

 

Sous terre, la balade n’est pas très difficile, il faut parfois se baisser voire avancer à quatre pattes, mais ça n’a rien de fatigant car on s’arrête très régulièrement pour observer les curiosités du tunnel. Ici des stalactites de lave, là l’empreinte d’un arbre emporté… Tous les 10 mètres il y a quelque chose d’épatant à voir et à apprendre ! Le parcours finit sur une ancienne cascade de lave et on amorce le demi-tour. Pour ceux qui ont envie de se la jouer aventuriers, il est possible de tester des passages plus étroits que d’autres, l’occasion de ramper et se tortiller. Moi, perso, je suis pas une grande fan des espaces étroits alors je me suis contentée des passages faciles !

A ce sujet, je ne pense pas que cette balade soit à déconseiller aux claustrophobes : les espaces sont tout de même assez larges et on est vraiment mis en confiance par le guide. Si tu es claustro et que tu as déjà visité (ou non) les tunnels de lave, donne-moi ton avis, ça m’intéresse !

Par contre, ce qui est sûr, c’est qu’il faut régulièrement se pencher, voire s’agenouiller. Si la balade n’est pas fatigante sur le plan cardio, je la déconseille fortement aux fragiles des articulations (dos et genoux !)

 

Au final, j’ai adoré cette sortie (true story : je l’ai même faite deux fois) : elle est insolite, ludique et pas dangereuse du tout, je la conseille sans hésiter !

 

lave la réunion

Et à la sortie : la lumière !

 

Quelques infos pratiques :

 

Les tunnels de lave se visitent aux alentours de Sainte-Rose, nous on est passés par tunnelsdelave.re, qui propose des visites avec un guide professionnel et en petits groupes (moins de 10). La prestation est professionnelle, marrante et on vous met à disposition tout le matériel nécessaire à la visite. De votre côté, vous avez juste à vous ramener en pantalon et à penser aux bouteilles d’eau !

Tarif : 50 euros pour un adulte, 32 euros pour un enfant.

La visite se fait généralement en 3 heures, prévoyez donc votre après-midi ou votre matinée : vous serez bien crevés après ça ! Nous après notre petit tour dans les entrailles de la terre, on s’est faits un goûter épique à l’Anse des Cascades !

 

Alors, tenté par la perspective d’être spéléologue d’un jour ?

 

tunnels de lave facile insolite familial

petit résumé visuel !

You Might Also Like

Exprime-toi ici cousine !