L’hiver austral est arrivé ! Il fait frais, il y a du vent, il est temps de randonner ! Samedi dernier, les prévisions météo semblaient mettre toute l’île sous les nuages, mis à part pour le nord-ouest. Toujours en quête de soleil, on s’est dit que c’était l’occasion de faire le “Chemin des Anglais” : un sentier de randonnée historique qui reliait la Possession à Saint-Denis, à une époque où il n’y avait ni voiture, ni route du littoral.

Alors il y a quand même une petite histoire derrière cette rando : on s’est décidées à la faire plusieurs jours en avance, et la veille, à 22 heures, je reçois un message paniqué d’Audrey, ma co-randonneuse. Elle me dit “On vient de me dire que le Chemin des Anglais est encore plus dur que le Piton des Neiges !! Il faut absolument qu’on trouve autre chose !”. Finalement, après avoir écumé le site Randopitons, en quête d’un plan B, on est restées sur notre plan initial, en se disant que ce serait un excellent entraînement pour nos prochaines sorties.

Cette petite anecdote est idéale pour faire monter le suspense et introduire cet article : le Chemin des Anglais, hardcore ou tranquille ?

 

Le chemin des anglais vue

La vue sur la nouvelle route du littoral depuis le sentier

 

 

Un sentier historique qui serpente entre les ravines

 

Le Chemin des Anglais ne s’appelle pas comme ça pour rien. Créé dans les années 1700 pour faciliter le transport de marchandises entre l’ouest et le nord de la Réunion, il est devenu tristement célèbre en 1810 lorsque les Anglais l’ont emprunté pour atteindre la capitale et faire de la Réunion une île anglaise. D’ailleurs, si c’est Saint-Denis qui est la capitale de l’île et pas Saint-Paul (qui est pourtant plus accueillante avec sa baie abritée pour les bateaux), c’est justement parce que c’est une ville bien plus difficile à prendre ! Entre une mer déchaînée et des montagnes abruptes, les Français pensaient être plutôt peinards. Pour le coup ils se sont un peu ratés, mais depuis, l’île est redevenue française, et le Chemin des Anglais a gagné ses lettres de noblesse de la randonnée.

 

Aujourd’hui, ce sentier pavé continue de relier la Posession à Saint-Denis sur une grosse quinzaine de kilomètres en surplombant la route du littoral. Si il n’offre pas une vue aussi impressionnante que les autres randonnées de l’île et leurs vues plongeantes sur les cirques, ça reste un très beau sentier, un peu paumé (on n’entend même pas les voitures, c’est dire) et empreint d’histoire. Moi j’ai trouvé ça fou de me dire qu’il n’y a pas si longtemps, il y avait des gens qui faisaient ce chemin régulièrement, en tirant leur charrette ou en transportant des ballots sur leur tête. Bref, c’est une belle immersion dans la Réunion d’autrefois.

 

randonnée à la grande chaloupe

petit extrait de ma story instagram !

 

 

Une pause à la Grande Chaloupe : entre Lazarets et petit train.

 

Et en parlant de la Réunion d’autrefois, il y a deux autres éléments historiques qui valent le détour à la Grande Chaloupe (qui est au milieu du chemin des anglais et où nous avons fait demi-tour) et que j’ai découverts à l’occasion de cette randonnée.

 

D’abord, il y a les Lazarets : ce sont les anciennes zones de quarantaine qui accueillaient les engagés indiens lorsque ceux-ci arrivaient sur l’île. Après l’abolition de l’esclavage, les propriétaires agricoles ont fait venir des travailleurs d’Inde et les Lazarets sont un véritable témoignage de l’histoire du peuplement de la Réunion. Ils ont été réhabilités et transformés en musée de l’engagisme il n’y a pas très longtemps et ils proposent une scénographie moderne et pédagogique. Malheureusement, les expositions sont fermées le week-end (quelle idée aussi), mais il y a toute une partie extérieure qui reste accessible aux visiteurs. Pour nous, ça a été l’occasion de faire une pause instructive au milieu de ces bâtiments et de ces photos historiques.

Au même endroit, on peut également admirer le petit train lontan et la gare de la Grande Chaloupe. Autrefois, les grandes zones de la Réunion étaient reliées par train, mais celui-ci a rapidement perdu en popularité lorsque les voitures sont arrivées dans l’île. A la Grande Chaloupe, on peut toujours voir des rails, une locomotive et une petite gare : très exotique quand on vit à la Réunion !

 

lazarets de la grande chaloupe

L’exposition en plein air des Lazarets de la Grande Chaloupe

 

 

Bilan : une rando sportive qui se fait sans trop de soucis

 

La randonnée complète du Chemin des Anglais fait une quinzaine de kilomètres. De notre côté, nous n’avons fait que la portion entre la Possession et la Grande Chaloupe qui fait un peu moins de 5 km avec deux ravines au milieu, pour plus de plaisir dans les mollets. On a fait l’aller-retour en un peu plus de 5 heures, mais après réflexion, je me dis que c’est bien plus sympa de ne la faire que dans un sens et de se faire ensuite ramener en voiture / bus / autostop. Vous découvrirez le sentier sur une plus grande distance et serez moins fatigués !

 

Concrètement, c’est une randonnée qui n’a rien de difficile mais qui grimpe beaucoup. En fait on ne fait que ça, grimper, redescendre, re-regrimper, re-redescendre, etc… Pour peu qu’on soit en été, qu’on n’ait pas prévu de quoi se protéger du soleil, ou juste pas assez d’eau, il y a de quoi douiller sévèrement. D’ailleurs perso, je suis partie avec 1.5L comme une grosse débutante et j’ai fini la rando avec une bonne migraine des familles. J’ai appris à cette occasion qu’il fallait prévoir 0,5L d’eau par heure de randonnée minimum, ce qui explique pourquoi je suis constamment déshydratée quand je randonne.

 

Au final, c’est un sentier moins impressionnant que les autres randos de la Réunion et je ne le recommanderai pas à quelqu’un qui vient en voyage ici. Mieux vaut optimiser son temps et profiter des paysages incroyables de l’île. Cela dit, le Chemin des Anglais a son petit charme, avec son sentier pavé, et ombragé par les arbres qui poussent en plein milieu. Il offre une jolie parenthèse dans l’histoire de l’île et présente l’avantage non négligeable de commencer dans les bas : pour une fois qu’il n’y a pas 3 heures de voiture en haute montagne pour commencer une marche, je dis oui !

 

randonnée chemin des anglais la réunion

petit récap de la rando

 

 

Informations pratiques :

 

Pour en savoir plus : Pour tout savoir sur le Chemin des Anglais en entier, rendez-vous sur sa fiche Randopitons !

De notre côté, on a fait la portion La Possession > Grande Chaloupe soit une dizaine de km aller-retour et plus de 1000 m de dénivelé cumulé.

Comment on y va ? Depuis la 4 voies il faut sortir à la Possession en direction de la Montagne. Le départ du Chemin des Anglais est indiqué sur le premier rond-point à la sortie de la 4 voies : c’est une petite voie qui ne paye pas de mine mais le départ de la rando est tout au bout ! Par contre bonne chance pour vous garer dans le coin, nous on a galéré.

On n’oublie pas : Bien sûr, prévoyez de quoi vous protéger du soleil, à boire et à manger, parce qu’on n’est pas là pour mourir d’inanition non plus !

Et pour d’autres randonnées familiales, rendez-vous sur la section rando du blog ! 

 

chemin des anglais

Quelques photos ensoleillées pour finir cet article !

 

Et toi, le Chemin des Anglais, tu en as pensé quoi ?

You Might Also Like

Exprime-toi ici cousine !