Le dimanche c’est rando ! Cette semaine je vous emmène pour une sortie familiale dans les hauts de Saint-Pierre à l’Entre-Deux. Pour l’anecdote, l’hiver austral c’est la pleine saison des arums, vous savez, ces grandes fleurs blanches très épurées, et on espérait bien en voir des bouquets tout le long du sentier. En fait, ça a été un semi-échec parce qu’on n’en n’a pas vues tant que ça… Mais bon la sortie mérite quand même le détour, notamment parce que la promenade en forêt et la vue sur Cilaos est très belle.

Suivez-moi, je vous raconte notre marche dans les hauteurs de Saint-Pierre !

 

où voir des arums à la Réunion

La quête des arums sauvages

 

Le Dimitile par le sentier Boeuf-Chapelle

 

Le Dimitile, c’est une zone montagneuse, qui culmine à 1800m d’altitude. Il est accessible à pieds via plusieurs sentiers de randonnée plus ou moins difficiles, mais aussi via une piste de 4×4 plutôt accidentée. Dans tous les cas, il se mérite !

Nous, on est montés par le sentier Boeuf-Chapelle qui permet de grimper plus de 600m de dénivelé sur un peu moins de 4km. C’est un très beau chemin en escalier qui serpente entre les arbres et les fougères. Quand on y était le temps était très sec, mais j’imagine qu’il devient vite gadouilleux par temps de pluie. Globalement, ce sentier ne présente aucune difficulté si ce n’est qu’il fait travailler le cardio : les plus sportifs n’auront pas besoin de pauses. Mais nous par exemple, on a pris notre temps !

 

sentier boeuf chapelle la réunion

le sentier boeuf chapelle sous les arbres

 

Une fois en haut, on rejoint la piste de 4×4 au niveau de la Chapelle et plusieurs options s’offrent à nous. On a d’abord fait un détour par le chemin des gîtes (à droite à la bifurcation) pour profiter d’une première vue sur Cilaos et pique-niquer. Ensuite, on est montés jusqu’à l’aire du pique-nique du Camp Marron, et on a continué derrière le camp, sur un petit sentier, pour arriver au point de vue “officiel” sur Cilaos, avec la table d’orientation qui va avec. On a ensuite fait un détour par le gîte de Valmyr, et on est redescendus par la piste de 4×4. Elle est un peu plus longue que le sentier Boeuf-Chapelle, mais a l’avantage d’être beaucoup plus praticable, et complètement dégagée : on profite tout le long d’une jolie petite vue sur le Tampon et les plaines !

 

Dimitile vue tampon la réunion

La vue sur le Tampon et les plaines.

 

Côté chiffres, on est partis du parking à 10h40 et on est revenus à 17h10 (précisément) : la sortie a donc duré un peu moins de 6 heures pour 14km, mais il faut compter la longue pause pique-nique, ainsi que notre heure d’accordéon chez Valmyr ! En réalité, on est arrivés à notre premier point de vue à 13h15 (soit 2h30 de marche pour la montée) et depuis le gîte, on a mis à peine plus d’une heure pour redescendre. Globalement, c’est une rando plutôt peinarde, notamment parce qu’elle tient plus de la balade entre différents points d’intérêts, que du sentier hardcore. A vous ensuite de moduler selon vos envies !

 

vue dimitile île de la réunion

Pour voir le point de vue officiel du Dimitile : suivez le sentier fermé derrière le camp marron 🙂

 

Le camp marron et la mémoire de l’esclavage

 

Le Dimitile a eu plusieurs vies dans l’histoire de la Réunion. Au XVIIIème siècle, les esclaves marrons (qui fuyaient leurs maîtres pour vivre libres dans les hauteurs) y avaient aménagé une communauté. D’ailleurs, Dimitile, c’était le nom de leur chef ! Plus tard, la zone a été investie pour la culture du géranium et l’essence était acheminée jusque dans les bas à dos de boeuf. Aujourd’hui c’est un spot de pique-nique et un départ de sentiers de randonnées très apprécié des locaux et des touristes.

Pour perpétuer la mémoire de l’esclavage et mettre à l’honneur les esclave anonymes de l’île, le Camp Marron propose une visite thématique pour (re-)découvrir l’histoire de l’esclavage et du marronnage à la Réunion. Le Camp Marron est ouvert jusqu’à 14 heures et malheureusement on est arrivés un peu trop tard, donc je ne sais pas ce que vaut la visite. Mais si le sujet vous intéresse, pensez à prévoir 2 euros pour discuter avec les guides : c’est probablement très enrichissant !

(Et si vous avez fait le Camp Marron et que vous êtes prêts à me partager votre témoignage, envoyez-le moi, je le mettrai ici !)

 

dimitile vue sur cilaos

La vue sur Cilaos depuis le sentier Boeuf-Chapelle

 

randonnée dimitile cilaos

La vue sur Cilaos depuis le point de vue “officiel”

 

Valmyr, son accordéon, et le gîte le plus marrant de l’île.

 

Dans notre groupe de rando, un des marcheurs avait fait une licence hôtellerie à la Réunion, et avait eu un certain monsieur Valmyr Turbot comme prof. Il se trouve que ce brave homme tient un gîte au Dimitile, et on a profité de ce qu’on y était pour faire un détour et le rencontrer. C’est bien simple, Valmyr c’est mon nouveau héros : il était débordant d’énergie, ultra drôle, et il en connaît un rayon sur les plantes de l’île. On a passé une heure dans son gîte à l’écouter jouer de l’accordéon et à chanter en buvant du punch. Si vous cherchez une expérience vraiment insolite et que vous aimez les rencontres en voyage, n’hésitez plus, allez dormir au Dimitile !

 

Infos pratiques :

 

Comment on y va ? Depuis la 4 voies, sortez à Pierrefonds, puis prenez la direction de l’Entre-Deux. Une fois dans le village, prenez la direction «le Dimitile» et suivez la route. Il y aura plein de départs de sentiers pour le Dimitile, mais (contrairement à nous qui nous sommes perdus plusieurs fois) ignorez les et continuez jusqu’au bout de la route. au bout de la «vraie» route, tournez à gauche pour prendre un petit chemin en béton étroit mais bien entretenu. Suivez-le jusqu’au bout et vous arriverez au parking (il y a au moins une vingtaine de places) qui est également le point de départ du sentier !

 

Qu’est ce qu’on prend ? À boire (nous on avait 1,5L par personne), à manger, de quoi se protéger du soleil (une bonne partie du trajet n’est pas à l’ombre, surtout si vous prenez la piste 4×4) et au moins une laine polaire ! On a eu un temps magnifique toute la journée, tellement magnifique que j’ai laissé ma laine polaire dans la voiture (“Allez on va pas s’encombrer”) et finalement j’étais bien contente de piquer un coupe-vent à quelqu’un. Donc méfiez vous de la météo !

 

Qu’est-ce qu’on fait d’autre ? l’Entre-Deux est un charmant petit village qui mérite le détour. Posez la voiture à l’office de tourisme et découvrez ses belles cases créoles, elles ont de quoi égayer toutes vos photos !

 

Pour en savoir plus : La fiche de la rando est disponible ici sur le site de randopitons.re.

 

randonnée entre deux familial

Petite fiche de la rando

You Might Also Like

Exprime-toi ici cousine !