L’année dernière, encore, le Maïdo c’était pour moi un beau point de vue sur Mafate mais rien de plus. Dans ma tête, il fallait être un sportif médaillé pour oser tenter les randos qui partent du Maïdo, qu’il s’agisse du Grand Bénare, ou pire des descentes dans Mafate.

Le week-end dernier, pourtant, j’ai enfin fait mon entrée dans le club des déglingos de la rando, puisqu’avec Audrey on a fait Roche Plate depuis le Maïdo, c’est-à-dire une petite descente dans Mafate via le rempart du Maïdo, et une remontée par ce même chemin.

Au programme : des marches d’escalier, des marches et encore des marches, je vous raconte notre sortie !

 

Descendre dans Mafate en une journée.

 

La randonnée débute au Maïdo à un peu plus de 2000 mètres d’altitude, dans le vent et le froid des hauteurs. On longe le rempart pendant une quinzaine de minutes avant d’arriver au début de la descente, et c’est parti ! le sentier serpente le long du rempart et descend sur un millier de mètres. Il offre une vue plongeante sur Mafate et l’îlet des Orangers tout le long. A ce stade, le vent est tombé (bloqué par le rempart), le soleil tape fort et j’enlève mon pull, en oubliant au passage de me tartiner de crème solaire. Je vous raconte pas le coup de soleil à l’arrivée !

La descente dure environ deux heures, avant d’arriver à “la Brèche” une percée qui nous permet de voir une seconde partie du cirque de Mafate et d’enchaîner sur un chemin plutôt doux. Comptez environs 40 minutes pour rejoindre Roche Plate le long de ce sentier agréable : il n’est pas très raide, il est régulièrement ombragé, et la vue est toujours aussi belle. Bref, pourquoi tous les sentiers de randonnée ne sont-ils pas comme ça ?

 

roche plate mafate la réunion

l’arrivée en haut du rempart

 

randonnée dénivelé île de la réunion

le début du sentier, jusqu’à la Brèche tout en bas !

 

le maido météo île de la réunion

tout au long de la descente, la vue est magnifique !

 

Arrivées à Roche Plate, l’horreur, je constate que j’ai bu quasiment toute mon eau pendant la descente alors que la remontée prévoit d’être encore plus difficile ! Nous y étions un dimanche et tous les gîtes étaient fermés, j’ai bien tenté de profiter du système d’arrosage automatique pour re-remplir mes gourdes, mais ce n’était pas une grande réussite… Morale de l’histoire, prévoyez suffisamment d’eau !

Après une petite heure de pause pour déguster nos sandwiches, on attaque la remontée. La première partie du chemin se fait tranquillement jusqu’à la Brèche, et les choses sérieuses commencent passée cette étape. Le rempart est toujours autant ensoleillé, il fait toujours aussi chaud, et des milliers de marches d’escalier nous attendent. Un mot : plaisir.

J’ai vraiment eu du mal à faire la remontée, entre autres parce que je n’avais plus d’eau et que mon pantalon de sport me serrait un peu trop le ventre, mais on a pris notre temps, fait des pauses régulières dès qu’on trouvait un coin d’ombre, et on a réussi à rejoindre le sommet en à peu près 3h30 ! Cette randonnée n’est vraiment pas facile, la descente est aussi peu agréable que la remontée, mais elle compense avec une très belle vue… Et la fierté d’avoir réussi à la finir !

 

roche plate village mafatais

depuis roche plate, la vue est toujours aussi impressionnante

 

grimper le maido

Les marches sont aussi désagréables à la descente qu’à la remontée

 

Roche Plate sentier de randonnée

Le sentier abrité qui mène jusqu’à Roche Plate

 

Une randonnée très sportive idéale pour s’entraîner.

 

Avec Audrey, on s’est mis en tête de grimper le Piton des Neiges et Roche Plate a fait partie de notre programme d’entraînement. Au-delà de tester le matériel, c’est une randonnée qui est excellente pour se faire les cuisses et le cardio sur des marches d’escalier interminables. On n’était d’ailleurs pas les seules à y voir un sentier d’entraînement puisqu’on a croisé des traileurs tout le long (voire plusieurs fois de suite – ces gens sont fous);

Au final, c’est une rando très similaire à Grand Bassin dans sa topographie : une descente abrupte sur 1000 mètres de dénivelés, puis une remontée interminable. Le plus de ces randos, c’est la vue, qui est superbe tout le long. De notre côté on a eu du bol, il a fait un temps magnifique à l’aller et au retour, l’occasion de découvrir Mafate sous des lumières différentes !

A titre personnel, je n’aime pas du tout commencer par de la descente pour finir par une montée aussi brutale, d’autant plus que j’ai manqué d’eau à la moitié de la remontée… Mais je suis fière de l’exploit accompli !

 

Si ça vous intéresse, voici nos temps !:

  • Départ 9h40
  • Arrivée à Roche Plate 12h15
  • Re-départ 13h17
  • Arrivée en haut 16h50

 

Infos pratiques :

 

Comment on y va ?

Depuis Saint-Gilles-les-Hauts, monter jusqu’au Maïdo et se garer sur le parking du “snack” un peu avant le vrai point de vue : le départ de la rando se situe juste derrière le snack !

 

Qu’est-ce qu’on prévoit ?

Des vêtements chauds pour le départ (on a eu du soleil mais le Maïdo est souvent dans les nuages), des vêtements légers pour la remontée et au moins 2 litres d’eau !

 

Une partie de la rando est décrite ici en partie (on n’est pas allées jusqu’à la cascade !)

 

une journée dans mafate randonnée

résumé de la rando !

You Might Also Like

Exprime-toi ici cousine !