Pour ma dernière randonnée avec Audrey avant qu’elle ne quitte la Réunion, on a décidé de faire un petit tour dans Mafate via un parcours que je n’avais encore jamais fait ! Sur deux jours, on est donc parties de la Rivière des Galets jusqu’à l’Îlet des Orangers, on a dormi là-bas, puis on est rentrées par la Canalisation des Orangers. Je vous raconte notre parcours, ponctué de très beaux panoramas sur Mafate !

Attention ! Au cas où vous auriez envie de refaire cette rando, notez que le départ ne se situe pas au même endroit que l’arrivée. On s’est faites déposer au départ et quelqu’un est venu nous chercher à l’arrivée.

 

sentier mafate

saurez-vous me repérer sur la canalisation ?

 

Jour 1 : de la Rivière des Galets à l’Îlet des Orangers

 

Sur la première journée, on a fait à peu près 4h15 de marche, sans compter les (très) nombreuses pauses du trajet. On est parties à 9h de la Rivière des Galets et on est arrivées vers 15h à l’Îlet des Orangers.

Côté topographie, on a fait quasiment 8km, avec presque 900m de dénivelé sur la dernière portion.

 

Welcome to le 4×4 de la Rivière des Galets !

 

Une de mes grosses découvertes avec cette rando, c’est qu’elle m’a donné l’opportunité de prendre le 4×4 pour remonter la Rivière des Galets et entrer dans Mafate ! C’est une expérience assez emblématique de l’île et je ne l’avais pas encore faite. Pour ceux qui n’ont jamais pris le 4×4, le trajet coûte 8 euros et dure une vingtaine de minutes. Le départ se fait au niveau de la ville de la Possession. Autre petite info, les 4×4 sont des gros pickups à l’américaine : il est possible de s’asseoir à l’avant à côté du conducteur mais la majorité des passagers sont plutôt debout à l’arrière et se tiennent aux rambardes. C’est presque mieux que Space Mountain, attention juste à ne pas trop se cogner !

 

De Deux Bras à l’Îlet des Lataniers

 

Arrivées à Deux Bras, on est parties en direction de l’îlet des Lataniers : on pensait commencer tout de suite avec de la montée mais ce trajet était assez différent de ce qu’on fait d’habitude. En réalité, on a longé la rivière des galets pendant 2 heures avant d’entamer une dernière montée plutôt raide jusqu’à l’îlet. Concrètement, longer une rivière, ça implique beaucoup (beaucoup) BEAUCOUP de passages à gué ! Au total, je pense qu’on a traversé la rivière une quinzaine de fois. Si les premières traversées sont relativement faciles, avec la possibilité de sauter de cailloux en cailloux, ces derniers disparaissent assez rapidement et on se retrouve avec deux choix : traverser pieds nus ou traverser en trempant ses chaussures. Personnellement, j’ai horreur de marcher dans des chaussures mouillées, sachant qu’il nous restait encore une grosse montée pour atteindre l’Îlet des Lataniers, je n’ai pas voulu prendre le risque de glisser dans mes chaussures. On a donc déchaussé toutes les 5 minutes à chaque passage de rivière, autant vous dire qu’on a mis beaucoup de temps pour faire cette portion ! Petite astuce : j’avais pensé à prendre des savates dans mon sac de rando et donc ce passage s’est plutôt bien passé pour moi. Je pouvais me mouiller les pieds sans souci et j’ai réalisé cette portion comme une vraie mafataise, sans rechausser mes chaussures de rando entre les passages à gué. (On a quand même mis du temps puisqu’Audrey devait quant à elle déchausser et rechausser à chaque fois).

 

deux bras randonnée mafate

passion passages à gué !

 

Au bout de deux heures, on a atteint le début de la montée vers l’Îlet des Lataniers : de là, il faut compter un peu plus d’une heure de marches d’escaliers pour atteindre l’Îlet. Il y a à peu près 460m de dénivelé et EVIDEMMENT, comme on était parties de la rivière des galets à 9 heures, le temps qu’on arrive au début la montée, il était quasiment midi et on a donc fait toute la montée sous un soleil de plomb avec très peu d’ombre. Après avoir râlé tout le long des passages à gué, j’en suis venue à regretter ces petits moments de fraîcheur.

Au total, depuis Deux Bras, il faut compter un peu moins de 3 heures pour rejoindre l’Îlet des Lataniers.

 

randonnée mafate la réunion

la vue sur Cayenne depuis l’îlet des Lataniers

 

De l’Îlet des Lataniers à l’Îlet des Orangers

 

Arrivées à l’Îlet des Lataniers, c’était enfin l’occasion de faire une grosse pause bien méritée ! On s’est précipitées à la petite boutique de l’îlet pour se payer un coca bien frais et j’ai savouré mon gros sandwich, posée à l’ombre de l’îlet. Une fois la pause terminée, on n’avait pas tout à fait fini notre journée de marche ! Notre gîte était à l’Îlet des Orangers alors on a remis nos sacs à dos et c’était reparti pour les 300m de dénivelé restants ! Les panneaux indiquent 1h40 pour réaliser cette portion mais nous on a mis à peine une heure. Ce sentier a son petit charme alors prenez le temps de le savourer : c’est notamment l’occasion de passer par la captation de la source des Orangers qui alimente l’ouest en eau potable et de découvrir un petit paradis tropical entre deux zones arides.

Finalement, on est arrivées autour de 15h chez Christelle, le gîte du facteur des Orangers. Pour ma part, j’ai passé la fin de l’après-midi à dormir parce que j’avais chopé une grosse migraine en marchant en plein soleil (#fragile). A 18h30, on s’est jetées sur le repas du soir (Rougail saucisse et gâteau au citron), puis on a dormi du sommeil du juste de 21h à 7h du matin le lendemain. Bref, c’était une bonne première journée.

 

randonnée mafate

A ma gauche, l’îlet des lataniers, à ma droite, l’îlet des orangers, caché entre les roches

 

Jour 2 : de l’Îlet des Orangers à Sans Souci

 

Pour le deuxième jour, on s’est levées aux aurores, avec l’objectif d’arriver à Saint-Paul vers midi. Après un petit-déjeuner basique au gîte, on est reparties en direction de la canalisation des orangers. La première partie du trajet est la même que la veille : on repasse par la captation, mais en descente cette fois-ci, ce qui nous permet de tracer jusqu’à l’entrée de la canalisation. Une fois arrivées à la canalisation, c’est parti pour du (presque) plat pendant une quinzaine de kilomètres ! La canalisation des orangers est un sentier mythique de Mafate et on comprend bien pourquoi : à chaque instant, la vue sur Mafate est sublime et je passe la première heure à m’arrêter toutes les 5 minutes pour faire des photos.

 

Mafate randonnée île de la réunion

la vue sur Mafate de la canalisation des orangers : pas mal non ?

 

Assurément, pour entrer dans le cirque c’est un très beau trajet que je recommanderai sans hésiter : pas trop difficile, le dénivelé est concentré essentiellement au début et à la fin du sentier, et les paysages de Mafate se dévoilent petit à petit. Bref, un incontournable pour qui veut découvrir Mafate !

On a mis à peu près 4h30 à faire la canalisation en sens descente. On est arrivées à Sans Souci pour 13h, notre objectif d’arriver à midi était atteint !

 

randonnée mafate

Petit à petit, Mafate disparaît à mesure qu’on longe la canalisation

 

 

Au final, c’était une belle boucle dans Mafate et je suis plutôt contente de nos performances (dans les montées on a sacrément dépoté niveau vitesse). Ce qu’il faut retenir c’est que sur 2 jours, c’est un trajet qui permet de vraiment prendre son temps pour se reposer et prendre de belles photos. Il n’y a aucune difficulté particulière (sauf si vous avez peur de mettre les pieds dans l’eau) et, gros point positif, le départ se fait dans l’ouest de l’île !

 

Et vous ? Quel est votre sentier préféré dans Mafate ?

 

Infos pratiques :

 

Côté temps, voici donc un résumé de ce qu’on a fait :

  • Jour 1 : 4h15 de marche et 800m de dénivelé
  • Jour 2 : 4h30 de marche et 650m de descente

Le départ se fait au niveau de la rivière des galets (sortez au centre commercial du Sacré Coeur puis suivez les panneaux “Rivière des galets” et “Mafate). Pour réserver un 4×4, ça doit se faire à l’avance et ça se passe ici ! Pour le retour, quelqu’un est venu nous chercher à Sans Souci, mais si besoin un arrêt de bus devrait vous permettre de repartir vers votre point de départ !

Notre gîte c’était celui-ci ! Mis à part le petit-déjeuner qui n’était pas fou, le confort, le repas du soir et l’accueil étaient très corrects. Christelle est d’ailleurs adorable et prends toujours le temps de répondre à toutes nos questions sur la vie dans Mafate ! Pensez à prévoir une serviette (pour prendre une douche, c’est mieux) et du liquide (pour payer la nuit, c’est mieux).

Enfin, pensez à prévoir de l’eau, de la nourriture une laine polaire et de quoi vous protéger du soleil ! Pour les passages à gué, une paire de savates (ou des chaussures adaptées pour passer dans l’eau) sont toutes indiquées.

 

Mafate sur 2 jours

Petit résumé de la première journée

 

canalisation des orangers

Détail de la deuxième journée !

Et sinon, pour une journée dans Mafate, vous pouvez consulter mon article sur Roche Plate ! (Attention, c’est une rando costaud)

You Might Also Like

Exprime-toi ici cousine !