Marla est certainement l’îlet le plus visité de Mafate et le trajet qui part du Col des Boeufs est une véritable autoroute à randonneurs ! Normal, c’est un trajet facile, pas trop long et qui permet quand même de découvrir Mafate sur une journée (pour les sportifs) ou deux journées (pour ceux qui veulent en profiter). Le sentier est accessible aux randonneurs de tous niveaux mais je n’avais jusque là pas encore eu l’occasion de le découvrir !

Ce week-end, ça a été chose faite puisqu’on a pris deux jours pour faire la boucle qui part du Col des Boeufs, fait un détour par la Nouvelle, puis arrive à Marla ! Au total, on a fait une boucle de 14km et 1200 mètres de dénivelé positif.

Je vous raconte nos deux jours de rando !

 

randonnée facile mafate

La vue sur Marla depuis le Col des Boeurs

 

Jour 1 : Du Col des Boeufs à la Nouvelle

 

La randonnée commence au Col des Boeufs, tout au bout de Salazie. Dès le départ, on a une belle vue sur Marla ce qui est une chouette motivation. On commence donc, simplement, par descendre le rempart de Salazie pour entrer dans Mafate. Le sentier est très pratiqué et globalement en bon état. Attention cependant, c’est une zone très pluvieuse et c’est assez facile d’enchaîner les dérapages incontrôlés ! De notre côté, on a donc descendu très lentement pour éviter les accidents : pour les sportifs qui n’ont pas peur, il est possible d’aller très vite sur cette portion !

En à peine une heure, on arrive dans la Plaine des Tamarins. Cette zone plate et très photogénique est idéale pour une pause dans l’herbe. Elle marque à peu près la moitié du trajet entre le Col des Boeufs et Marla, la preuve que c’est vraiment une rando rapide pour ceux qui veulent découvrir Mafate à la cool.

 

plaine des tamarins mafate

les nombreux tamarins de la plaine des tamarins

 

Nous par contre, comme on aimait la difficulté (bon, en fait juste moi, les deux autres m’ont détestée d’avoir proposé ce détour), on s’est dit que ce serait bien plus intéressant d’en profiter pour faire un détour par la Nouvelle ! A la bifurcation, on décide donc de continuer tout droit vers la Nouvelle… Et c’est le festival des marches d’escalier ! On descend pendant encore 1h avant d’arriver à la Nouvelle. Arrivés au village, on se pose à l’épicerie du coin pour boire une boisson rafraîchissante avant d’entamer la deuxième partie de la boucle jusqu’à Marla !

Sur cette première portion, on est donc descendus de 500 mètres de dénivelé négatif, sur un peu moins de 5km.

 

Jour 1 : De la Nouvelle à Marla

 

Il existe plusieurs trajets entre la Nouvelle et Marla, de quoi satisfaire tous les niveaux de marcheurs ! De notre côté, on a tenté d’éviter au maximum le dénivelé en passant par la passerelle Ethève. Je pensais naïvement qu’il y avait à peine une heure entre la Nouvelle et Marla, mais cette portion était en réalité plus longue que le sentier du Col des Boeufs à la Nouvelle : il faut compter un peu moins de 4km mais presque 300m de descente et 500m de montée. On a mis quasiment 2h30 à atteindre Marla. Comme nous avions choisi de couper par des sentiers PR, on était parfois à flanc de falaise, mais les équipements (mains courantes, etc) étaient toujours sécurisés !

Le chouette moment de cette portion, c’est bien sûr la passerelle Ethève, qui offre une belle vue sur la Rivière des Galets et ses jolies petites cascades !

 

passerelle mafate

la Passerelle Ethève entre la Nouvelle et Marla

 

On est finalement arrivés à Marla vers 16h30 : parfait pour prendre possession du gîte et se reposer avant le repas ! On a dormi au gîte Ti Piton et c’était très correct : on a partagé notre chambre avec des randonneuses super sympas, on a mangé du cari, du chouchou et du rhum, bref, c’était l’expérience authentique !

Petit truc en plus : la nuit pensez à sortir regarder les étoiles, elles sont incroyables à voir depuis Mafate.

 

Gros Morne mafate

Marla est entre le Gros Morne et la Grand Bénare, les deux sommets de l’île après le Piton des Neiges !

 

Jour 2 : De Marla au Col des Boeufs

 

Le lendemain, c’était le retour ! Cette fois-ci, pas de détour chelou par la Nouvelle, on remonte directement de Marla jusqu’au Col des Boeufs ! Alors qu’hier on n’avait quasiment fait que de la descente, cette fois-ci c’était le festival de la montée. La première portion du trajet nous fait partir de Marla et on remonte jusqu’à la Plaine des Tamarins : le matin, les remparts sont dégagés et on profite d’une belle vue sur le Gros Morne, le Grand Bénare et les Trois Salazes.

 

Sentier Marla la Réunion

La vue sur le Grand Bénare depuis la Plaine des Tamarins

 

Il nous faut à peu près 1h30 de montée pour atteindre la Plaine des Tamarins : on profite ensuite d’une petite portion de plat à l’ombre féérique des tamarins, puis on attaque la dernière montée avant le Col des Boeufs. En moins de 3h30, on est de retour à notre point de départ !

 

Au final, je comprends pourquoi cette randonnée est très appréciée des débutants : elle ne comporte aucune difficulté particulière, il est possible de varier les sentiers selon son niveau, et le cadre est tout de même très beau. Si les paysages sont moins impressionnants que sur d’autres portions (comme par exemple la fameuse canalisation des orangers), j’ai quand même aimé me promener au milieu des tamarins et compter les nuages sur le Gros Morne !

 

Et toi ? Quel est ton sentier préféré de Mafate ?

 

Marla sentier mafate

Marcher à l’ombre des tamarins, ça a son petit charme !

 

Infos pratiques

Au total, on a donc marché 4h30 le premier jour et 3h30 le second. Vous pouvez trouver la trace de notre randonnée sur Randopitons.re !

Pour notre nuit dans Marla, on était au gîte Ti Piton : rien à dire, je le recommande sans hésiter 🙂

Comme toujours si vous prévoyez une randonnée dans Mafate, pensez à prévoir suffisamment d’eau ainsi que de quoi vous protéger du soleil et du froid ! Marla est à 1600m d’altitude, autant vous dire qu’une petite laine est largement recommandée !

Enfin, dernier point, pensez à vérifier la météo avant de partir ! En hiver austral, il fait généralement beau, mais à la période des cyclones, le sentier peut vite se transformer en torrent de boue : mieux vaut être prudent.

 

randonnée marla la nouvelle mafate

Petit résumé de notre rando !

You Might Also Like

Exprime-toi ici cousine !