Vous ne le savez peut-être pas (il est même très probable que vous ne le sachiez pas) mais je suis freelance. Concrètement, cela me permet de travailler d’un peu partout dans le monde, tant que j’ai une connexion internet. Cette année, j’ai décidé d’exploiter pleinement mon destin de nomade digitale et d’aller travailler pendant 5 jours à Madagascar : au programme, de belles découvertes, un cadre incroyable pour travailler, et l’envie d’y revenir pour plus longtemps et d’y faire de vraies vacances !

Je vous propose aujourd’hui quelques activités plus ou moins futiles à faire lors de votre séjour à Nosy Be : prenez le temps d’apprécier la douceur de vivre de cette belle île !

 

découvrir Nosy Be à Madagascar

Les couchers de soleil uniques de Nosy Be

 

Plonger à la découverte des fonds marins

 

Il y a plusieurs sites de plongée reconnus à Nosy Be : les fonds marins de l’île sont plutôt bien préservés, l’eau y est bonne toute l’année, et il est possible de voir des espèces très différentes de ce qu’il y a à la Réunion ! Nous avons fait une matinée de plongée avec Tropical Diving, le club attenant à notre hôtel : pour 72 euros, on part faire deux plongées d’un peu moins d’une heure sur la matinée.

Pour nos plongées, les conditions n’étaient pas idéales, il y avait du courant et l’eau était un peu trouble, mais j’ai quand même adoré ! Sur la première plongée, nous nous sommes laissés porter par le courant le long d’un récif : il y avait des poissons en abondance sur cette zone et on a eu le plaisir de se laisser engloutir par un banc de bébés barracudas ! On a aperçu un requin pointe blanche (c’est une espèce inoffensive pour l’homme), ainsi que plusieurs raies à pois bleus.

Sur la deuxième plongée, on s’est amusés à chercher la petite vie du récif : fini les gros bancs de poisson, bonjour les crabes, les pieuvres, et les poissons crocodiles

Note : en octobre, il est possible de voir des requins baleines autour de Nosy Be, si vous devez aller sur l’île à une période en particulier, c’est celle-ci !

 

Passer une journée sur Nosy Iranja

 

Nosy Iranja est une petite île située à moins d’une heure de bateau de Nosy Be. Sa particularité ? Un immense banc de sable blanc qui scinde l’île en deux parties à marée haute ! Pendant notre séjour, on a fait une excursion d’une journée à Nosy Iranja (à noter qu’il est aussi possible d’y dormir !), l’occasion de profiter de son eau turquoise, de déguster un barbecue de poisson absolument délicieux et de découvrir les broderies des habitants.

Au retour, le bateau nous arrête sur une petite île peuplée de lémuriens : l’occasion de voir de plus près ces étonnants animaux qui sont aussi curieux que nous !

Comptez une quarantaine d’euros par personne pour découvrir Nosy Iranja à la journée.

 

Que faire à Nosy Be

Nosy Iranja, vue du sommet de l’île !

 

Découvrir l’artisanat local

 

Madagascar est connue pour son artisanat de qualité et Nosy Be n’échappe pas à la règle ! La zone est reconnue pour ses broderies ajourées : j’ai par exemple craqué pour une belle nappe brodée. Nosy Be est également “l’île aux parfums” : vous y trouverez facilement de l’huile essentielle d’ylang-ylang

 

Voir les plus beaux couchers de soleil du monde

 

J’en ai vu des beaux couchers de soleil dans ma vie, mais ceux de Nosy Be ont clairement un charme à part. De là où nous étions, sur la plage d’Ambatoloaka, on avait vue sur le soleil couchant tout l’après-midi. Chaque soir, c’était une explosion de couleurs sur la plage, tandis que les habitants vaquaient à leurs occupations : les pêcheurs rentrent les pirogues, les enfants jouent au foot, bref, c’est un véritable petit théâtre de la vie qui se joue chaque soir.

 

Voyager à Nosy Be Madagascar

Les couchers de soleil mémorables de Nosy Be

 

Manger de la langouste matin, midi et soir !

 

A Madagascar, la nourriture est excellente (et pas chère !). De la petite gargotte qui ne paye pas de mine au restaurant chic, vous aurez toujours la possibilité de bien manger. L’un des points forts de la région, bien sûr, ce sont les fruits de mer qui sont disponibles en abondance et toujours très frais ! Lors de notre séjour, j’ai mis un point d’honneur à me nourrir de crevettes, de crabes ou encore de langouste (à 10 euros) à chaque repas !

Attention : il est malheureusement facile de souffrir d’une intoxication alimentaire à Madagascar. De mon côté, j’évite les légumes crus car ceux-ci sont souvent lavés à l’eau courante (et croyez-moi, j’ai chopé une hépatite comme ça quand j’avais 4 ans !).

 

Et bien plus encore … !

 

Malheureusement, en 5 jours (dont 2 pleinement consacrés au fait de travailler), on n’a pas le temps de faire le tour. Car Nosy Be est une île qui propose de nombreuses activités ! Voici quelques activités que nous n’avons pas pu faire mais que j’ai définitivement envie de tester pour la prochaine fois !

  • Voir les couleurs du récif à Tanikely
  • Voir les tortues de mer à Nosy Sakatia
  • Voir les lémuriens à Nosy Komba
  • Découvrir la réserve de Lokobe
  • Visiter les champs d’ylang-ylang
  • Boire un verre au sommet du mont Passot

 

Pour aller plus loin, lisez l’article du copain Travels Gallery qui a suivi un itinéraire bien plus complet !

 

Madagascar lémuriens

Un lémurien sur le trajet entre Nosy Be et Nosy Iranja

 

Infos pratiques :

Où dormir ?

Nous avons passé nos 5 jours à l’hôtel Gérard et Francine, et je n’ai rien à redire ! Le cadre est top, le prix est plus que raisonnable, le personnel est hyper sympa et l’hôtel est super bien placé. Si avec ça je ne vous ai pas convaincus, je ne sais plus quoi dire 😉

Pour en savoir plus, leur site est ici : http://www.gerard-et-francine.com/fr/

 

découvrir Nosy Be

La vue depuis notre hôtel chez Gérard et Francine

 

 

Combien ça coûte ?

Depuis la Réunion, notre aller-retour nous a coûté 300 euros : il y a des vols deux fois par semaine en moyenne. Depuis la métropole, il faut compter au minimum 600 euros aller-retour.

Sur place, la vie est évidemment très peu chère : notre hôtel nous a coûté 54 euros par nuit, pour deux (en comptant le petit déjeuner). Du côté des repas, comptez entre 2 euros (au boui boui du coin) et 12 euros (au restau chic du coin) ! Pour les sorties guidées, les prix sont entre 30 et 50 euros la journée.

Et pour vous donner une idée du taux de change, aujourd’hui 1 euro correspond à 4000 ariary.

Et côté sécurité ?

Madagascar a une triste réputation côté sécurité, et c’est normal : c’est un pays très pauvre où n’importe quel quidam de la classe moyenne a des allures de millionnaire. Au-delà de la corruption, c’est également un pays où nos petits corps d’occidentaux ne sont pas forcément très habitués aux conditions d’hygiène locales. Face à ces deux cas de figure, la prudence est de mise : attention à ce que vous mangez (évitez les légumes crus), buvez (vérifiez toujours que les bouteilles d’eau sont ouvertes devant vous par exemple), et également à ce que vous portez (les pickpockets auront vite fait de repartir avec votre cash s’il n’est pas bien protégé) !

Cela étant dit, nous n’avons eu aucun souci lors de notre expérience à Nosy Be, et l’ambiance était très bon enfant : on a même fait quelques jolies rencontres !

 

Et toi alors, Nosy Be, l’aventure te tente ?

 

Visiter Nosy Be

Le soir, les pirogues rentrent de la pêche

You Might Also Like

Exprime-toi ici cousine !